Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la-petite-armee.over-blog.com

Nouveaux grenadiers autrichiens 1804 - 1815

17 Février 2014 , Rédigé par la-petite-armee.over-blog.com

Comparaison avec d'autres soldats
Comparaison avec d'autres soldats
par la-petite-armee.over-blog.com

D'après le règlement de 1809 qui fixe la constitution des unités autrichiennes, il apparaît qu'un bataillon est composé de 6 compagnies de fusiliers et d'une de grenadier. Cette dernière comprend 120 hommes en temps de guerre.

Lorsqu'on commence à ce documenter sur ce type d'unité, on constate que même les soldats de l'armée française redoutaient de se frotter à eux et j'ai même eu l'occasion de lire que des officiers français dont le régiment avait eu un à subire un revers faussaient leur rapport en marquant qu'ils avaient eu affaire à des compagniers de grenadiers. 

Lorsqu'on voit les références de grenadiers en plastique existantes, si l'on fait abstraction de la qualité des détails, le moindre que l'on puisse dire c'est que leur taille n'a rien d'impressionnant. Ils sont même plus petits qu'un fusilier hat par exemple ... et encore là j'ai été gentil j'ai mis un officier avec un cou, les autres grenadiers de la réf hat 8196 sont encore plus petits.  

L'autre problème avec la référence italeri cette fois ci, est que ce soldat est un mixte entre les grenadiers hongrois et allemands, en plus son fusil porté sur l'épaule droite et un mauvais choix du graveur pour ce simple soldat.

 

Et pourtant j'ai 120 grenadiers à peindre si je veux réaliser ma compagnie !...

Il ne me reste donc plus qu'une solution, maintenant que je connais le blue stuff : créer mes propres références et les cloner.

La base est un soldat autrichien de la guerre autrichienne de chez revell : ici je l'ai posé à côté des deux autres figurines pour la comparaison :

La figurine de base

On voit que c'est bien le plus grand des trois. De plus, la position et la gravure fine de cette référence me plaît il n'y a plus qu'à faire quelques transformations pour obtenir un grenadier. Pour la tête je ne vais pas m'embêter : je trouve celle de l'italeri parfaite.

grenadier autrichien vu de facegrenadier autrichien vu de profil

Vue de face et de profil : j'avais acheté le soldat de base d'occase d'où cette peinture et l'absence de baïonnette que j'ai du refaire. Quelque part cela m'a arrangé puisque j'ai pu en faire une plus épaisse qui se prétera mieux à mon projet de clonage en résine et en milliput.

J'ai supprimé les basque et je les ai refaites version 1809. J'ai épaissi les cuisses et repris les guêtres pour les raccourcir et faire ressortir les boutons.

J'ai supprimé le havresac qui était encore porté à l'ancienne mode (sur le flanc gauche) pour le refaire dans le dos du personnage. J'ai également rajouté trois boutons devant et des sangles de fixation. J'ai également un peu épaissi le visage car la tête était un peu fine par rapport au corps.

Prochaine étape ... le clonage.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article